Comment arrêter de fumer avec l’Hypnose

Home / coaching / Comment arrêter de fumer avec l’Hypnose

Un constat positif

 Ces derniers mois, j’ai accompagné un bon nombre de personnes dans leur démarche d’arrêter de fumer. En moyenne, mes clients et clientes sont plutôt de profil gros fumeurs (1 paquet par jour au moins) et fument depuis plus de 10 ans. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai pu les observer cette envie forte de regagner leur liberté personnelle en se coupant définitivement de cette dépendance toxique.

 Comment se construit votre dépendance ?

En parallèle de la dépendance physiologique, il peut exister un ou des facteurs programmants, à la source de l’envie de fumer. Entre autres :

  • le besoin d’appartenance à un groupe, qui, par mimétisme, amène à fumer,
  • un évènement anxiogène ou traumatique
  • une transmission d’habitudes familiales
  • une envie de tester…

Il y a également un ensemble de croyances que nous nous programmons et qui nous conditionnement encore plus (car nous sommes en réalité nos propres hypnotiseurs) :

  • « Fumer me permet de prendre l’air…, de faire des pauses…, d’avoir du temps pour moi…, de me retrouver…, de socialiser…, de me donner une contenance… »
  • « Cela me déstresse et me fait me sentir bien »,
  • Et puis, il y a les « fumer est un plaisir…, fumer fait parti de moi… »
  • et les « Je n’arriverai jamais à arrêter…., J’ai essayé plusieurs fois et puis j’ai repris à chaque fois…, si j’arrête de fumer, je vais compenser autrement parce que c’est bien connu, le cerveau a horreur du vide… ».
  • « Si j’arrête de fumer, je vais grossir » etc…

En parallèle de ces croyances limitantes, viennent s’ajouter les cigarettes automatiques, liées aux associations/liaisons crées par le cerveau, et qui deviennent des habitudes. L’exemple de la cigarette liée au réveil, au petit déjeuner, aux pauses café, à l’alcool, au stress du boulot…

Heureusement, ce qui se lie se délie tout aussi vite par le cerveau. Il y a des techniques pour ça, l’Hypnose Ericksonienne en est une très efficace.

Alors une fois que tout cela est dit, comment fait-on pour se déconnecter de tout ça ?

La bonne nouvelle, c’est que vous avez absolument tout en vous pour vous libérer de toute forme de dépendance !
L’Hypnose, de la manière dont je la conçois, c’est apprendre à s’apprendre, c’est à dire comprendre ses fonctionnements conscients et inconscients pour son propre bénéfice, activer ses pleins potentiels et être au volant de ses comportements. L’Hypnose est une véritable porte d’entrée vers un travail personnel actif et efficace.

Tout le monde accepte le fait qu’un être humain est à priori constitué d’une tête, deux yeux, deux bras, deux jambes n’est-ce pas ?Et bien, conscient et inconscient font aussi partie intégrante de notre package de naissance. Pourquoi se départir de cette richesse et ne pas apprendre à réunir le tout pour embrasser les changements rapides que l’on désire pour soi ?
Conscient + Inconscient = VOUS avec TOUTES vos ressources et capacités.

Comment cela se passe, concrètement.

Lorsque l’inconscient est activé par le biais de l’imaginaire, nos parties les plus sages et créatives se mobilisent pour agir au juste niveau pour Soi en dépassant les limites du conscient, dont le job est de donner un cap, en bon capitaine de navire qu’il est.
Sous hypnose, c’est à dire, en état de conscience modifié, les sens s’exacerbent (un bon film, un bon roman, une musique suffisent parfois à nous mettre en transe en quelques secondes).

Nous devenons alors plus présent, plus à l’écoute de nous même. Les écrans de fumée de notre quotidien se dissipent. Des réponses désirées, des prises de conscience émergent parfois si votre inconscient estime que cela est utile.
Des changements intérieurs se mettent en place pour le conscient qui devient plus observateur alors que l’inconscient devient plus acteur.
Des portes intérieures s’ouvrent, des apprentissages nouveaux et plus adaptés se mettent en place, d’anciens comportements obsolètes sont « remis à jour » en fonction de ce que vous voulez vraiment…
Le conscient donne des objectifs, une trajectoire, l’inconscient met en place tout le mécanisme et ses rouages pour l’atteindre et vous êtes toujours votre propre maître !

Pour ce qui est du nombre de séances, il dépend de plusieurs facteurs :

  • en premier lieu de votre motivation
  • de votre parcours personnel c’est à dire de ce qui se cache derrière « la fonction » d’une cigarette dans votre vie
  • de votre rapport à la cigarette…

La moyenne des séances nécessaire varie entre 2 et 5 selon votre profil. Les clients qui ont arrêté en une séance existent mais sont rares. Et je dois être honnête également, parfois cela ne fonctionne pas et les raisons en sont simples : votre motivation est faible, si l’arrêt du tabac n’est pas de votre fait, si ce n’est pas le bon moment pour vous… jusqu’à que cela le devienne !

Beaucoup d’anciens fumeurs l’ont constaté factuellement, l’Hypnose Ericksonienne est  aujourd’hui une méthode à la fois rapide et efficace pour arrêter de fumer. La rupture avec la cigarette se fait en douceur, sans intervention de la seule volonté, sans compensation et les bienfaits collatéraux sont multiples.

J’espère avoir été éclairante sur des questions qui me reviennent souvent. Je vous souhaite, à tous et à toute, la pleine liberté intérieure, dégagée de toute dépendance !

Recent Posts

Start typing and press Enter to search

Gaëlle Faure / www.gaelle-faure.com